Le Blog de la Mobilité Internationale

L’immobilier au Québec - Le marché

Posted by Marilène Garceau
30 juin 2017 14:57:44
Nous vous proposons une série d'articles sur la question de l'immobilier au Québec, en voici le premier volet !

Topics: Partir au Canada, Partir au Québec, Intégration candidat immigrant, Immobilier, location appartement, achat maison

Sachez-le, le marché immobilier et les comportements sont très différents au Québec !

Il existe 2 marchés immobiliers distincts

  • Le marché entre particuliers, qui annoncent sur des sites comme Kijiji ou Craiglist.
    Ce marché concerne surtout les locations, mais on y trouve des propriétés à la vente.
  • Le marché géré par les courtiers immobiliers. Ce marché concerne la quasi totalité des ventes ainsi que les locations avec des loyers moyens à élevés (au dessus de $1500 à 2000). Les courtiers sont membres d'un Ordre professionnel (l'OACIQ), ont suivi une formation spécifique et régulièrement actualisée. Les courtiers sont compétents en matière commerciale, technique, juridique et financière. Ils sont rémunérés par le vendeur ou par le propriétaire en cas de location. Il n’y a par conséquent pas de frais pour l’acheteur ou le locataire qui décide de se faire accompagner par un courtier. Tous les biens gérés par les courtiers sont listés sur un seul et même site, centris.ca. Ce site est également accessible aux particuliers, cependant les courtiers ont accès à plus d’information. Ces derniers ont ainsi accès à l'ensemble des propriétés en location ou en vente. Il est donc inutile de  contacter plusieurs courtiers.

La spécificité de la ville de Montréal

Mtl-Paris échelle identique.jpgMontréal et Paris à la même échelle…

Montréal est très vaste, les quartiers ont des personnalités bien marquées. D'une rue à l'autre, on peut passer d'un habitat "bas de gamme" à un habitat de qualité. Le Plateau a acquis une réputation mondiale : de nombreuses petites annonces indiquent "Plateau", mais la maison peut se trouver à des kilomètres du cœur du Plateau… Il existe bien d'autres quartiers très sympatiques et vivants : Rosemont, Petite Italie, NDG, certaines parties de Côte-des-Neiges, etc… et des quartiers upscale : Outremont, Ville Mont-Royal, Westmount… Certains sont plus anglophones que d’autres.

Pour la première année à Montréal, il vaut mieux s'installer dans des quartiers pas trop éloignés du centre pour éviter l'isolement et des temps de transport trop longs.

Nous vous recommandons fortement de faire, si vous le pouvez, un court séjour de découverte et de repérage. Le courtier peut également vous accompagner durant cette période de découverte.

MaisonsJumeléesMtl.jpgLes maisons traditionnelles de Montréal sont des duplex ou  triplex (rez-de-chaussée plus 1 ou 2 étages), avec une structure en bois recouverte d'un parement de briques, des escaliers extérieurs vertigineux (imaginez-vous en hiver avec une poussette!), un bout de pelouse devant et souvent un jardin ou une terrasse en arrière. Les maisons "en rangée" (mitoyennes des 2 côtés) n'ont de fenêtres que sur la façade avant et arrière. Les parquets craquent, ces maisons, très typiques, sont  généralement bruyantes.

La taille est exprimée en nombre de pièces (cuisine comprise), la salle de bain est représentée par ½. Par exemple, un appartement avec 1 chambre, 1 salon, 1 salle à manger, 1 cuisine et 1 salle de bain sera  un 4 ½ .

Pour votre première année, si vous hésitez devant les 2 mètres de neige qui tombent en moyenne chaque hiver, choisissez un condo, c'est-à-dire un appartement dans un immeuble : parking souterrain et pas de déneigement à faire…

Par contre, il fait chaud - et même très chaud et humide…- en été : un climatiseur n'est pas un luxe !

Le marché est très actif toute l'année, et devient franchement survolté au printemps : il faut se décider très vite, souvent en 24h, pour une location ou un achat. Pas facile quand on vient d'arriver et que l'on connait encore mal la ville…

Plusieurs mythes courent sur l'immobilier à Montréal

"C'est pas cher…" Certes Montréal est, pour l'instant moins cher que Toronto, Vancouver ou New-York, mais cela reste, malgré tout, une grande métropole nord-américaine. Donc, les loyers et les prix de vente sont élevés. Le Plateau est tellement demandé (par les nouveaux arrivants, en particulier) que les prix y sont souvent surévalués, pour une qualité parfois douteuse.

"Je veux habiter près du Métro" C'est limiter singulièrement son choix ! On circule très bien en bus, même en hiver.

"Je veux un garage fermé" C'est sans nul doute plus agréable en hiver, mais les garages fermés sont extrêmement rares (et donc chers) dans certains quartiers comme le Plateau.

Laurence Prat.jpg

Les conseils d'un professionnel connaissant bien la situation des nouveaux arrivants vous évitera les mauvaises surprises. 

Contactez Laurence Prat

Laurence Prat, Courtier Immobilier Résidentiel à Montréal
KW Urbain Agence Immobilière